• Puyol a la tête de l'emploi

    Carles Puyol pansement

    La forte tête. Voilà bien une chose que l'on ne pourra pas lui reprocher. Techniquement plus approximatif que ses partenaires, Carles Puyol compense par un coeur et un engagement sans faille. Hier soir lors de la défaite du FC Barcelone à Milan (0-2), le capitaine blaugrana a surnagé dans l'attitude, montrant beaucoup de hargne et de convictions dans ces interventions. Un engagement total qui l'a contraint à quitter ses partenaires peu avant le coup de sifflet final. En effet, lors d'un duel aérien avec Pazzini, le défenseur catalan s'ouvre le crâne. Les médecins barcelonais lui mettent alors un pansement mais ce dernier ne tiendra pas. Sur le premier corner de la seconde période côté catalan, Puyol place sa tête et voit son apparat blanc chanceler. De rage, il l'arrache de sa tignasse bouclé. Problème, l'hémorragie continue. En sang, il est contraint de quitter la pelouse de San Siro. Après la rencontre, le staff médical du FC Barcelone a indiqué que le défenseur blaugrana s'était vu poser 4 agrafes ainsi que 2 points de suture. Le joueur, lui, ne s'offusquait guère de sa condition. Dur au mal, il trouvait bien plus dommageable la défaite de son club que son état de santé.

    Une tête mise à rudes épreuves

    A noter qu'il ne s'agit pas de la première blessure au visage pour Carles Puyol. Loin de là même. En effet, avant l'évènement de San Siro, ce dernier a été touché 5 fois au visage. Le 26 février 2003, il fut victime d'une double fracture des zygomatiques droit. Résultat : 26 jours d'absence. La même année, le 23 juin, il fut opéré des voies nasales et restait éloigner des terrains pour 15 jours. En janvier 2004, il se fractura la pommette gauche pour 20 jours d'indisponibilité. Un an plus tard, en janvier 2005, une contusion au crâne l'éloigna des terrains pour 3 jours et enfin en août dernier, il se fractura la pommette gauche (21 jours d'indisponibilité). Au total, Carles Puyol aura été éloigné des terrains près de 85 jours en raison de ces divers blessures à la tête. Preuve qu'en plus d'être l'âme de son équipe, le capitaine catalan a la tête dure.

    Christopher Buet


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    juju
    Jeudi 21 Février 2013 à 13:51
    Au top l'article !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :