• Olympic_pictogram_Cycling_(mountain_bike)C’est quoi ? A peine plus âgé que le BMX, le VTT voit le jour dans les années 1970london_2012_logo en Californie. Spectaculaire et rapide, il va se développer très rapidement et connaître un essor certain. Aussi, c’est en 1990 que les premiers championnats du monde se disputent. Il ne faudra attendre que 1996 et Atlanta pour voir le VTT intégré la famille des sports olympiques. Pour faire simple, le VTT est un sport mixte se déroulant sur des pistes accidentées où se retrouvent montées et descentes, le plus souvent en forêt, le tout jalonné de pierres. Les épreuves qu’elles soient masculine ou féminine durent approximativement 1h45 et ne requiert pas de qualifications (à l’inverse du BMX par exemple). L’ensemble des concurrents s’élancent en même temps et doivent parcours un nombre de tours définis. Le premier à franchir la ligne d’arrivée est déclaré vainqueur.

    Rétro 2008 : Julien Absalon double la mise. Dernier jour de compétition. Voilà maintenant près de deux semaines que Pékin vit au rythme de l’Olympiade. Au matin du 14ème jour, c’est au tour de Julien Absalon de se présenter sur la ligne de départ. Sur les pentes de la piste…le coureur français se pose en favori à sa propre succession. 4 ans après l’avènement d’Athènes, il veut rééditer l’exploit et entrer dans le cercle si restreint de ces athlètes à être parvenu à aligner deux titres olympique consécutif et à conserver leur rang. C’est dans une forme digne de l’évènement que le vététiste vedette débarque à Pékin. Très vite, le Vosgien va prouver qu’il est à 28ans toujours, le patron de la discipline. Imposant le tempo d’entrée, il va Absalon et Perraud à Pékinrapidement accélérer et se détacher. Conformément à sa tactique (ndlr : mener un train d’enfer pour s’esseuler et terminer en solitaire), il prend les devants et sème la troupe des poursuivants. Impressionnants de maitrise dans les rochers et les parties techniques mais aussi ultra rapide sur le plat, il creuse l’écart et écrase la course. Comme l’aigle royal survolant en solitaire les montagnes et l’immensité rocheuse, Absalon règne sur l’épreuve. Comme il l’avouera une fois la ligne passée, seule une crevaison aurait pu le priver de Sa victoire. Après avoir parfaitement négocié la dernière descente de pierres, il fondu vers l’arrivée. Come pour asseoir son triomphe, il s’arrête juste derrière la ligne, descend de son vélo et le soulève avec vigueur. Absalon est double champion olympique et lance le fabuleux dimanche de l’équipe de France qui s’achèvera par le sacre des handballeurs. Mais comme un bonheur n’arrive jamais seul, loin derrière lui à près d’une minute, Jean-Christophe Péraud, son compère et autre représentant tricolore,  se présente seul à son tour après avoir faussé compagnie aux autres concurrents. La France réalise le doublé et s’impose comme la nation du VTT.

    La Star : Julien Absalon, l’ambitieux discret. On ne parle pas beaucoup de lui et pourtant, il est la Star et l'un des grands favoris de la compétition olympique qui se déroulera à Londres en août prochain.

    Son portrait ici : http://www.absalon-julien.com/parcours.html

    Les hommes à suivre : Ils sont deux et ont les moyens de leurs ambitions. Jaroslav Kuhlavy et Nino Schurter sont les deux principaux rivaux de Julien Absalon dans sa course vers un troisième sacre olympique. A 27 ans, le premier cité, le Tchèque Kuhlavy se présente comme la force émergente. Longtemps en retrait à l’international, il s’est replacé aux avants postes depuis maintenant deux ans. Double Champions d’Europe en titre, il est l’actuel tenant du titre de la Coupe du Monde (2011). Mieux il est aussi le champion du monde en titre puisque l’an passé, il s’était imposé sur les terres de Schurter à Champéry en Suisse. CeKulhavy, autre grand rival dernier est également un client sérieux pour le titre olympique. Troisième il y a quatre ans ànino_schurter_juillet_2010 Pékin derrière le duo tricolore Absalon-Péraud, le Suisse est un vieux briscard. En effet, à 25 ans, il arpente les pistes chaotiques du cross depuis 2003 et ne cesse d’imposer son style et son talent. Depuis 2004 et sa première médaille mondiale (argent en relais mixte), il truste les podiums. Passé pro en 2009 à 22 ans, il remporte dès sa première année le titre mondial de cross-country à l’issue d’un duel épique avec Julien Absalon où seulement trois secondes séparent les deux hommes. L’année suivante, il remporte le général de la Coupe du Monde. En 2011, il devra toutefois se contenter d’accessit avec deux seconde place au général et lors des Championnats du Monde chez lui à Champéry.

    Un Suisse, un Tchèque et donc un Français voilà, le trio qui devrait faire le spectacle sur les bords de la Tamise.

    La Française : Julie Bresset, fierté bretonne. Il semble tout naturel de se tourner vers elle pour parler des français autre que Julien Absalon appeler à briller du côté d’Essex (lieu où se dérouleront les épreuves olympiques de VTT). Quel plus beau pendant au bardé de titres qu’est Julien Absalon que la nouvelle patronne du VTT féminin. Julie Bresset n’a que 22 ans et pourtant elle se pose comme la favorite naturelle à la couronne olympique. Double championne de France en titre, la tricolore s’est distinguée la saison passé en remportant le classement général de la Coupe du Monde alors même qu’elle ne figurait pas parmi la liste des athlètes senior et ce pour sa première participation à l’épreuve. Une performance de taille pour la Bretonne de Saint-Brieuc. A 22 ans, Julie Bresset est prête à découvrir le monde élite, l’ambition chevillée au pédalier mais les pieds bien sur terre. Du côté de Londres, c’est bien un doublé homme-femme que l’équipe de France pourrait célébrer.

    Bon à savoir : Contrairement à son parent routier, en cas de casse la réglementation est très stricte. Ainsi, un coureur ne peut recevoir une assistance que s’il se trouve dans une zone prévue à cet effet. Dans le cas contraire, l’athlète est contraint de devoir réparer par lui-même, impliquant que chacun doit se munir de ses propres outils afin de prévenir tout ennui mécanique.

    Chiffre: 50%. Depuis son instauration au programme olympique en 1996, le VTT masculin n’a connu que trois vainqueur différents. Ainsi, le Français Julien Absalon a remporté pas moins de 50% des courses disputés dans le cadre olympique. Ce dernier s’est imposé à Athènes en 2004 avant de récidiver 4 ans plus tard à Pékin. Une performance qu’il tentera de rééditer cet été à Londres pour réussir la passe de trois. Un exploit encore jamais réalisé par un athlète français.

     

    Christopher Buet


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique