• Rendez-vous en terre inconnue

    La surface polémique.

     

    Le 4 mai prochain débutera le Masters 1000 de Madrid. Les organisateurs, toujours en quête d'innovation ont cette année décidé de jouer sur une terre battue... bleue ! Au grand dam des favoris.

    On a plus l'habitude de voir des terrains bleus sur des tournois de durs comme les Open d'Australie ou d'Indian Wells. Mais pour fêter les 10 ans du Master madrilène, le directeur Ion Tiriac a réussi à faire passer sa nouvelle innovation : jouer sur une terre battue bleue. Passé sur cette surface en 2009 (on jouait sur du dur auparavant), le tournoi cher à l'ancien joueur espagnol n'en est pas à son premier coup d'essai. Au délà d'être le seul Master sur terre à disposer du Hawk Eye, il est surtout connu pour faire appel à des mannequins pour ramasser les petites balles jaunes. D'ailleurs, Tiriac aimerait bien voir, dans les années à venir, la taille des balles augmenter de 10 à 15% sur le circuit pour ralentir le jeu. Il souhaite aussi que son tournoi se déroule sur deux semaines et remplace Roland Garros ! Garde la pêche mec !

         

    C'est quand même plus sexy que les juniors du Tennis-Club Cergy Pontoise !    

    Mais le fantasque organisateur va-t-il disposer encore longtemps du soutien des joueurs ? Ce sont tout de même eux les principaux intéressés ! Et de ce côté là, on est plutôt réticent. "La terre battue c'est rouge, pas bleu" avait clamé Rafaël Nadal il y a deux ans. Il a réenchérit il y a peu : ""Je ne comprends pas comment l'ATP a pu dire oui. Nous, les joueurs, on était contre et le directeur a quand même voté favorablement". Avis partagé par notre ami Roger "C'est triste d'avoir à jouer sur une surface dont les joueurs ne veulent pas" et par Djoko ""Si les meilleurs joueurs ne sont pas d'accord, cela n'a pas de sens à mon avis. Il faut changer cette règle qui permet au directeur de l'ATP de prendre des décisions tout seul car elle est injuste". Le number one mondial s'est cependant montré un peu moins sévère que ses rivaux en félicitant "les gens créatifs et innovants. Ce sera véritablement intéressant et on peut féliciter les organisateurs". A tous les coups, il kiffe les ramasseuses de balles ! Côté français, on se fait plus discret. Jo-Wilfried Tsonga annonce que "si ça ne nous convient pas, les joueurs se plaindront et ça changera". Rendez-vous donc dans deux semaines, en terre inconnue....

    PHD


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :