• Nadal rouille, Murray et Federer planchent

    Alors que la terre battue fait son grand retour avec le Masters 1000 de Monte-Carlo, les quatres meilleurs joueurs mondiaux peaufinent leur préparation chacun de leur côté. Avec des fortunes et des actualités diverses. Entre santé, théâtre et routine, chronique du petit monde du "Big Four".

    L'information est apparue sur le site internet thetennisspace.com. Rafael Nadal va devoir faire très attention à ses tendons dans les années à venir. Interrogé par nos confrères, le chirurgien du numéro deux mondial s'est attardé sur la nature des problèmes de son patient et a expliqué qu'il devrait "apprendre à prendre soin de lui. Il ne va pas changer la façon dont il joue [...] mais il y a un risque pour que les tendons se dégénèrent encore." Un avertissement suivi d'un conseil pour la démarche que le Majorquin aurait intérêt à adopter. " Il doit comprendre que plus il vieillit, plus il doit rétablir un certain équilibre. Il ne peut pas essayer de gagner chaque tournoi qu'il va jouer au cours des dix prochaines années." a confessé le chirurgien. Une demande qui a peu de chancesde trouver un écho chez Nadal, tant le vainqueur de 10 tournoi du Grand Chelem met un point d'honneur à se battre sur chaque balle. Entre honneur et santé, il lui faudra bien choisir un jour, à moins de ne devoir ranger les raquettes plus tôt que prévu. En attendant, l'Espagnol a repris les chemin de l'entrainement et renouer avec son jardin ocre, chez lui, à Manacor.

    Federer et Murray répliquent

    Pendant que l'ogre majorquin fourbie ses armes et soigne ses genoux endoloris, il en est deux autres qui font l'actualité mais pas là où on l'attendait. Loin de Monte-Carlo, c'est du côté de New-York que Roger Federer et Andy Murray interpellent. Non que le Suisse se balade en touriste dans les rues de la cité new-yorkaise en costume suisse traditionnel ou que l'Ecossais est ouvert un salon de thé, que nenni. Les numéros 3 et 4 mondial sont à l'affiche d'une pièce de théâtre, ou plutôt font l'objet d'un drame de 55 minutes. Mis en scène par Greta Stevenson, cette oeuvre intitulée "Federer VS Murray" a pour cadre un salon où une télévision retransmet le tournoi de Wimbledon. Dans le fauteuil, un couple, la femme fan d'Andy Murray et maquillée aux couleurs de l'Ecosse et l'homme vêtu d'un gillet ciglé "RF" et maquillé aux couleurs de la Suisse. Au-delà de la toile de fond tennistique, la pièce est une chronique sociale abordant les relations conflictuels entre parents, la guerre en Afghanistan et nombre d'autres sujets. Un drame tout à fait singulier donc où nos deux duettistes participent bien malgré eux. Car si Murray s'apprête à disputer le Masters 1000 de Monte Carlo qui débute ce week-end, Roger Federer ne semble guère prêter attention aux choses du tennis. Déjà forfait pour le tournoi monégasque, le Bâlois est en vacances et se repose après six derniers mois titanesques. Son retour sur les courts devrait avoir lieu à Madrid, le 7 mai prochain.

    Pour en finir avec notre petit tour des meilleurs mondiaux, attardons-nous sur le cas du numéro 1 mondial. Le Serbe Novak Djokovic sera de la fête à Monte-Carlo. Un tournoi qui lui tient à coeur en tant que voisin monégasque. Pour cette édition 2012, il tentera de faire au moins aussi bien que ce qu'il avait réalisé voilà déjà 3 ans en 2009 à savoir atteindre la finale. Cette année là, il avait cédé face au septuple tenant du titre Rafael Nadal. Ce tournoi n'est toutefois pas la priorité du Serbe qui ambitionne de remporter Roland Garros et ainsi réussir là où Federer et Nadal ont échouer, en remportant les 4 tournois du Grand Chelem de suite. Côté français, Richard Gasquet et Gaël Monfils ont déclaré forfait et ne seront pas présent au rendez-vous monégasque.

    Entre comédie et début d'arthrose, le "Big Four" ressemble plus à vaudeville qu'à une chronique sportive. Et le tennis dans tout ça ? Rendez-vous dimanche avec l'éclopé mais inébranlable Nadal, le local Djokovic et le comédien Murray. Federer, lui, jouera les touristes loin du tumulte. Sacré Roger !

    Christopher Buet


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :