• Mladenovic fracasse la muraille Na Li

    Kristina Mladenovic crée la sensation

    roland-garros-logo

    Après plus de 2 heures d’affrontement, Kristina Mladenovic a remporté sa plus prestigieuse victoire sur le circuit en écartant la n°2 mondiale Na Li. C’est la deuxième année consécutive qu’elle passe un tour à Roland-Garros.

    Mladenovic n'en revient pas d'avoir battu Na Li

    C’est un sourire comme elle ne pensait plus en connaître avant quelque temps. Un sourire radieux qui vint illuminer le terne court Suzanne-Lenglen assombri par l’épaisse couche de nuage recouvrant le site de Roland-Garros. Un sourire de celui qui vient saluer les belles victoires, les grandes victoires même car c’est un petit exploit que la Parisienne à réaliser en ce mardi midi. Estampillée « grand espoir » du tennis féminin tricolore au même titre que Caroline Garcia, Kristina Mladenovic avait connu la même malchance que sa compatriote lors du tirage au sort. En effet, le hasard lui avait attribué la tête de série n°2 du tournoi : la chinoise Na Li. Un honneur dont la 103ème joueuse mondial se serait bien passée tant affronter celle qui fut la maîtresse des lieux en 2011 s’apparentait à un aller simple pour la défaite et le retour à la maison prématurée. Un horizon d’autant plus perceptible que Mladenovic n’a jamais brillé Porte d’Auteuil, avec une seule victoire en cinq participations (contre Lauren Davis en 2013, ndlr), et traverse la saison 2014 comme avec déjà 13 défaites pour seulement 4 succès. « Je savais exactement comment la jouer et ce qu'elle n'aimait pas. On sait qu'elle peut commettre des fautes directes côté coup droit notamment. Il fallait mettre du poids dans la balle pour la gêner, et puis elle joue extrêmement vite si on la laisse prendre le jeu à son compte », expliquait la Parisienne après son exploit.

    « J’ai toujours cru en moi »

    Mladenovic exulte

    Une assurance qui s’est manifestée dès l’entame de la rencontre. En réussite derrière sa première, Mladenovic tirait avantage des errances de Li Na et de ses trop nombreuses fautes directes (18 dans le 1er set, 37 au total, ndlr) pour se saisir d’un premier set disputé (7-5). Une débauche d’énergie qu’elle allait payer par la suite. En effet, la Chinoise se réglait à l’entame de la manche suivante. Plus mobile, plus à l’aise dans sa cadence de frappe et plus précise, la lauréate du dernier Open d’Australie refaisait son retard et contraignait sa jeune opposante à s’engager dans un troisième set décisif.

    Cette perte aurait pu affecter Mladenovic et redonner confiance à la n°2 mondiale, c’est pourtant cette dernière qui allait subir la malédiction s’abattant sur le tenant du titre de l’Open d’Australie (Stanislas Wawrinka s’était éliminé la veille, ndlr) et craquer inexplicablement en concédant rapidement le break avant de perdre pied jusqu’à cette ultime balle envoyée en dehors des limites du court. « Quand on est numéro deux, il n'est pas dit que l'on doive gagner tous les matches, c'est le tennis. Aujourd'hui, je n'ai pas réussi à gagner. Peu importe la joueuse que j'aurais affrontée aujourd'hui, j'aurais perdu. Elle n'a pas mis tant de pression que cela sur moi, je l'ai laissée gagner le match (…) Aujourd'hui je n'ai pas suivi mon plan de jeu, j'étais là sur le court et je ne trouvais absolument pas quoi faire», se reprochait-elle sans ménagement après n’avoir réussi à marquer qu’un seul jeu dans ce dernier set (1-6). De son côté, la protégée de Yannick Hesse, pleine de hargne et de détermination durant tout le match, voyait enfin sa saison s’embellir après des mois de tourments l’ayant expulsé au-delà du top 100. « Battre Li Na, n°2 mondiale, et à Roland-Garros ça veut forcément dire énormément. Elle a été titrée en Grand Chelem, je la respecte énormément donc c'est une très grosse victoire pour moi. D'autant plus cette saison où je suis sortie du Top 100 mais ce n'est qu'un chiffre et des circonstances... J'ai toujours cru en moi, je crois en 

    Li Na sort par la petite porte

    moi et je continuerai toujours à croire en moi. C'est ce qui me permet de sortir des matches comme ça et de progresser (…) Je suis très ambitieuse donc ça fait vraiment du bien d'avoir une si belle victoire », savourait la Française qui venait de s’échiner pendant près de 2 heures et 4 minutes. Heureuse de sa performance, sa première victoire contre une joueuse appartenant au top 5, Mladenovic conservait toute sa lucidité et espérait « être au niveau pour la suite ». En boutant hors du tournoi la n°2 mondiale, la native de Saint-Pol-sur-Mer s’est ouvert de belles perspectives dans un tableau aux équilibres bouleversés. Et si le sourire ne la quittait plus dans sur cette terre qui l’a si souvent abattue…

    Christopher Buet


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :