• FAntastiques Blues

    Grâce à Ramires et Drogba, Chelsea a remporté cette après-midi la septième FA Cup de son histoire en battant Liverpool (2-1). Réalistes et solides en défense, les Blues ont tremblé en fin de match devant les assauts rouges.

    FA Cup Chelsea finaleQue de regrets pour Kenny Dalglish et ses hommes. Passés complètement à coté de leurs première mi-temps, les Reds de Liverpool ont pourtant été tout proche d’égaliser en fin de match (84e) sur une tête d’Andy Carroll et de décrocher ainsi une prolongation. Mais après de nombreux ralentis, impossible de dire si le ballon a entièrement franchi la ligne. Au grand dam de tout le peuple rouge. Des regrets aussi de n’avoir pas tenté de bousculer plus cette équipe de Chelsea, friable et en difficulté tout au long de la dernière demi-heure. Non décidément, Liverpool peut s’en vouloir. Sur le terrain, Gerrard et ses partenaires ont montré deux visages. Imprécis et sans hargne lors des 45 premières minutes, ils ont subitement repris confiance après l’égalisation de Carroll sur un dégagement raté de la défense londonienne. Volontaires et courageux, à défaut d’être brillants, ils y auront longtemps cru. Mais le réveil aura été trop tardif.

    Car en face, Chelsea a réalisé son match. Ni bon, ni mauvais. Sans vraiment appuyer sur l’accélérateur, les Blues ont récité leurs gammes à Wembley. Dominant un milieu de terrain adverse désorganisé, Chelsea a contrôlé les débats. Sans être géniaux, les troupes de Di Mateo menaient même à la mi-temps grâce à Ramires, auteur d’un coup de rein monumental pour déborder Agger et ajuster Reina (11e). Mis à part sur une reprise de Bellamy sauvée du genou par Ivanovic, Chelsea n’a jamais été inquiété par Liverpool lors du premier acte.  On les pensait même avoir plié définitivement le match après le but de Drogba. Pas attaqué par Škrtel dans la surface, l’Ivoirien ne se faisait pas prier pour tromper Reina du gauche (52e). Le moment choisi par Kenny Dalglish pour faire rentrer Carroll. L’entraîneur anglais regrettera sûrement longtemps de ne pas avoir aligné le géant à queue de cheval d’entrée de jeu tant son apport aura été important.

    Avec cette défaite, Liverpool clôt une saison bien décevante au vue des sommes investies l’été dernier. Pour Chelsea, c’est une première finale de remportée. Mais le vrai rendez-vous aura lieu dans quinze jours à Munich pour les Blues. Face à eux se dresseront de nouveaux des hommes en rouges.  Plus coriaces on l’espère cette fois.

    Nicolas Sarnak


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :