• Cette France là a du cœur

    Olivier Giroud marque face à l'Espagne

    « On y a cru jusqu’au bout ! ». Les mots sont signés du héros du soir, Olivier Giroud. Entré en jeu à 87ème minute à la place d’un très bon Karim Benzema, l’attaquant d’Arsenal a enfilé le costume du sauveur. Au bout du temps additionnel, il a arraché l’égalisation pour la France à Vicente Calderon. Le dénouement d’une soirée palpitante où chacune des deux équipes aura eu sa période.

    Venir à Madrid sur les terres du Champion du monde en titre, invaincu depuis 9 ans en match officiel à la maison (0-1, le 7 juin 2003 face à la Grèce), avait tout d’une mission suicide. Et cela allait se confirmer au cours d’une première période rouge. Il ne fallait que 15 secondes aux Espagnols pour récupérer le ballon et le confisquer. Dès lors, la France se recroquevilla protégeant au mieux son axe central quitte à abandonner les couloirs. C’est dans ce secteur que la Roja frappa. A gauche, Jordi Alba, Iniesta mais aussi Pedro submergèrent un Debuchy désœuvré et à l’origine de l’ouverture du score espagnole quand pour stopper Alba, il concéda le corner. Dans la foulée, Xavi trouvait Sergio Ramos dont la tête s’écrasait sur le poteau avant que Pedro ne récupère et lui offre le but aux six mètres (24ème). Grâce à un excellent Lloris, qui arrêta un pénalty (41ème), la France, qui s’est vue refusée un but pourtant valable de Menez, n’était menée que 1-0.

    Un espoir qui se matérialisa au retour des vestiaires. Emmenée par un Matuidi, omniprésent dans l’entrejeu où il annihila le jeu ibérique, la France se révolta. Profitant d’une baisse de régime physique de leurs adversaires, peu habitués à être privés du ballon, les hommes de Didier Deschamps multiplièrent les situations dangereuses (58ème, 65ème et 73ème). Faute de réalisme, on se disait que l’Espagne allait s’en sortir. C’était sans compter sur Olivier Giroud qui d’une tête malicieuse venait punir Vicente Calderon coupable d’avoir sifflé La Marseillaise et mettre fin à 821 minutes d’invincibilité d’Iker Casillas.

    Avec ce match nul, l’Espagne et la France se partagent toujours la tête du Groupe I.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :